Qui sommes-nous ?

 

TERRITOIRES VIVANTS : Des agricultures au service de la vie

 

La plateforme “TERRITOIRES VIVANTS” a pour objectif de déployer la contribution des agricultures à la vitalité des territoires.

 
Si la fonction d’approvisionnement de ces agricultures est stratégique, sont également prises en compte de multiples initiatives impliquant des activités agricoles comme levier de solidarité, de santé, de biodiversité, d’éducation, de réinsertion et de cohésion sociale, de convivialité et d’identité culturelle, d’emploi et d’attractivité des territoires.

Ce projet original met des outils web de haute technicité au service de deux catégories d’acteurs dans les territoires :

  1.  les porteurs de projets, pour :
    • trouver une inspiration à partir d’activités existantes en France et dans d’autres pays,
    • repérer des initiatives existantes sur leur propre territoire et en savoir plus sur leur contenu et sur ceux qui les mènent, potentiels partenaires.
  2.  les institutions et personnes qui agissent localement (groupement d’agriculteurs, élus territoriaux, chambres consulaires, entrepreneurs, associations,
    administration, acteurs de santé, paroisses…) pour mettre en synergie leurs actions autour de cette problématique commune : vitaliser leurs territoires.

La plateforme est une initiative à but non lucratif, d’essence coopérative, dont la gouvernance sera assurée par ses partenaires territoriaux et nationaux.

Cette plateforme est réalisée à l’initiative du Courant pour une écologie humaine.

La première étape a duré un an, à partir de septembre 2017, en collaboration avec L’Oréal et une quinzaine d’étudiants Skema Business School. Une maquette du projet a été réalisée et un test avec un groupe d’acteurs du territoire (agriculteurs, association territoriale de développement, élus, chercheurs) a été effectué.

Depuis juillet 2018, la plateforme est en cours de développement sous la direction d’un développeur d’EPITECH et une développeuse d’HETIC. Le premier prototype de la plateforme est présenté en janvier 2019 à un groupe d’acteurs locaux.

Pour automatiser les fonctions de veille online, cette plateforme intègre des outils de big data (intelligence artificielle, machine learning, analyse sémantique), en cours de développement.

La troisième étape de ce projet concerne l’animation de la phase d’expérimentation territoriale sur trois territoires pilotes, le test des outils d’intelligence artificielle et la maintenance du site.